Dernière cotation

24 Septembre 2020
Base 56 TMP
1,379 € (0 €)
> Détails du marché
x

Nombre porcs présentés : 26353
Vendus au classement de 1,365 € à 1,381 €
Moyenne mobile (12 mois) : 1,493 €
Nombre coches vendues : 151
Fourchette départ élevage : 0,880 € à 0,881 €
Moyenne départ élevage : 0,881 € (-0,007 € )
Fourchette transportée : 0,881 € à 0,882 €
Moyenne transportée : 0,882 € (+0,004 € )

1,379 euro (cours égal) ... Le cours du porc se maintient à 1,379 euro ce jeudi 24 septembre 2020. Au regard de l’activité de ces premiers jours à 379 000 porcs, la demande est bonne et les offres ne semblent pas excessives. Selon les groupements vendeurs, la fluidité dans les élevages est toujours préservée. Les poids enregistrent une hausse de l’ordre de 450 grammes à 94,75 kilos, en-dessous de la même référence 2019. Cette hausse des poids s’explique entre autres par un bon état sanitaire favorisant la croissance des animaux. Mercredi, la cotation allemande a été reconduite à 1,27 euro et cette stabilité devrait se généraliser sur de nombreuses places de cotations en Europe. Aux Etats-Unis, la hausse des cours se poursuit, elle est environ de + 65% par rapport au plus bas niveau du début juillet. Les exportateurs américains espèrent accroitre leurs ventes notamment sur les grands marchés asiatiques depuis l’apparition de la fièvre porcine africaine en Allemagne, deuxième exportateur européen.

Fermer les détails

24 Septembre 2020

1,379 euro (cours égal) ... Le cours du porc se maintient à 1,379 euro ce jeudi 24 septembre 2020. Au regard de l’activité de ces premiers jours à 379 000 porcs, la demande est bonne et les offres ne semblent pas excessives. Selon les groupements vendeurs, la fluidité dans les élevages est toujours préservée. Les poids enregistrent une hausse de l’ordre de 450 grammes à 94,75 kilos, en-dessous de la même référence 2019. Cette hausse des poids s’explique entre autres par un bon état sanitaire favorisant la croissance des animaux. Mercredi, la cotation allemande a été reconduite à 1,27 euro et cette stabilité devrait se généraliser sur de nombreuses places de cotations en Europe. Aux Etats-Unis, la hausse des cours se poursuit, elle est environ de + 65% par rapport au plus bas niveau du début juillet. Les exportateurs américains espèrent accroitre leurs ventes notamment sur les grands marchés asiatiques depuis l’apparition de la fièvre porcine africaine en Allemagne, deuxième exportateur européen.