Dernière cotation

17 Juin 2024
Base 56 TMP
2,03 € (0,009 €)
> Détails du marché
x

Nombre porcs présentés : 3441
Vendus au classement de 2,021 € à 2,033 €
Moyenne mobile (12 mois) : 1,996 €
Nombre coches vendues : 0
Fourchette de : 0 € à 0 €
Moyenne : 0 € (0 € )

2,030 euros (hausse de 0,9 centime) … A 2,030 euros, la hausse du prix du porc se confirme ce lundi 17 juin avec 9 millièmes de mieux. Après le refus à la vente de 5 lots de la part des groupements vendeurs, les abattoirs ont enchéri au niveau de la vente obligatoire à + 2 centimes. L’offre se réduit chaque semaine à présent, en attestent les abattages de la semaine dernière à 356 538 porcs, soit 3 000 porcs de moins que la semaine précédente mais aussi sous le niveau de l’an passé à la même semaine. Mais c’est surtout la baisse des poids qui révèle le début du creux saisonnier de production avec un recul de 417 grammes à 96,18 kg. Sur les places du nord de l’Europe, les cours ont varié entre baisse au Danemark, stabilité en Allemagne, Belgique, Autriche et légère hausse ce lundi au Pays-Bas. Dans le sud de l’Europe, des hausses sont enregistrées comme en Espagne où l’offre de porcs va se raréfier aussi sous l’effet des fortes chaleurs déjà présentes dans le sud du pays. L’Italie annonce un redressement de la situation de marché avec le début de la saison estivale et le retour de températures plus élevées.

Fermer les détails

17 Juin 2024

2,030 euros (hausse de 0,9 centime) … A 2,030 euros, la hausse du prix du porc se confirme ce lundi 17 juin avec 9 millièmes de mieux. Après le refus à la vente de 5 lots de la part des groupements vendeurs, les abattoirs ont enchéri au niveau de la vente obligatoire à + 2 centimes. L’offre se réduit chaque semaine à présent, en attestent les abattages de la semaine dernière à 356 538 porcs, soit 3 000 porcs de moins que la semaine précédente mais aussi sous le niveau de l’an passé à la même semaine. Mais c’est surtout la baisse des poids qui révèle le début du creux saisonnier de production avec un recul de 417 grammes à 96,18 kg. Sur les places du nord de l’Europe, les cours ont varié entre baisse au Danemark, stabilité en Allemagne, Belgique, Autriche et légère hausse ce lundi au Pays-Bas. Dans le sud de l’Europe, des hausses sont enregistrées comme en Espagne où l’offre de porcs va se raréfier aussi sous l’effet des fortes chaleurs déjà présentes dans le sud du pays. L’Italie annonce un redressement de la situation de marché avec le début de la saison estivale et le retour de températures plus élevées.