Dernière cotation

24 Janvier 2022
Base 56 TMP
1,25 € (0,002 €)
> Détails du marché
x

Nombre porcs présentés : 4742
Vendus au classement de 1,224 € à 1,265 €
Moyenne mobile (12 mois) : 1,338 €
Nombre coches vendues : 0
Fourchette de : 0 € à 0 €
Moyenne : 0 € (0 € )

1,250 euro (hausse de 0,2 cent) … Comme lundi dernier, le cours du porc au MPB grappille 2 millièmes à 1,250 euro. L’activité d’abattage s’est élevée à 383 333 porcs, soit une baisse de 8 325 porcs par rapport à l’activité précédente et 15 000 porcs de moins par rapport à l’année dernière pour la même semaine, sur des bases comparables. Les poids moyens enregistrent une nouvelle baisse de 165 grammes pour s’établir à 96,60 kg, 850 grammes sous la même référence 2021. Sur les autres places européennes, seule l’Espagne a augmenté son prix du kilo vif d’un petit millième pour la deuxième semaine consécutive. Ailleurs, dans le nord de l’Europe, des baisses importantes de 3 à 5 cents ont été enregistrées. En Allemagne, la référence officielle s’est abaissée de 3 cents tandis que le prix des grands abattoirs a haussé d’autant. En Italie, la tendance négative se confirme avec une baisse 3,2 cents du kilo vif.

Fermer les détails

24 Janvier 2022

1,250 euro (hausse de 0,2 cent) … Comme lundi dernier, le cours du porc au MPB grappille 2 millièmes à 1,250 euro. L’activité d’abattage s’est élevée à 383 333 porcs, soit une baisse de 8 325 porcs par rapport à l’activité précédente et 15 000 porcs de moins par rapport à l’année dernière pour la même semaine, sur des bases comparables. Les poids moyens enregistrent une nouvelle baisse de 165 grammes pour s’établir à 96,60 kg, 850 grammes sous la même référence 2021. Sur les autres places européennes, seule l’Espagne a augmenté son prix du kilo vif d’un petit millième pour la deuxième semaine consécutive. Ailleurs, dans le nord de l’Europe, des baisses importantes de 3 à 5 cents ont été enregistrées. En Allemagne, la référence officielle s’est abaissée de 3 cents tandis que le prix des grands abattoirs a haussé d’autant. En Italie, la tendance négative se confirme avec une baisse 3,2 cents du kilo vif.